LES ACTUALITÉS

Léo, un ancien colon Telligo prometteur !

15/01/2018

Léo qui a participé à plein de colo cuisine Telligo !"A chaque fois que je partais, je me disais cette colo était bien, mais au final oui chef, c’était le top du top. Maintenant, je comprends pourquoi."

Léo a 18 ans et est actuellement en terminale bac professionnel cuisine. C’est sa dernière année à l’école et il a déjà effectué plusieurs stages prometteurs à l’Elysée et au Ritz !
Il a aussi déjà participé à plusieurs concours de cuisine, notamment jeunes talents huîtres Marennes-Oléron et Délifrance.
Nous sommes fiers du parcours de cet ancien colon qui a grandi avec nous et nous espérons qu’une grande carrière l’attend !

Le premier concours

Nous avons tous en tête ces émissions de cuisine au cours desquels lesConcours de jeunes talents huîtres marennes oléron concurrents s’affrontent dans une ambiance où le stress est à son comble…
Léo a eu le courage de se lancer pour la première fois dans un concours de cuisine le 10 octobre 2016.
Il s’agissait du concours des jeunes talents huîtres Marennes-Oléron à Ferrandi Paris qui s’est déroulé en 2 étapes :

  1. Une épreuve pour réaliser la recette du chef du parrain le matin : un trio d’œufs mimosa aux huîtres
  2. Une épreuve pour réaliser une recette libre avec des huîtres dont le thème était « Noir et blanc sur un plat chaud ».


"C’était pour moi une journée très spéciale car j’étais le plus jeune mais aussi car c’était le premier"


La révélation de la recette du chef parrain a résonné comme un coup de tonnerre pour Léo, au moment où il a réalisé qu’il s’agissait d’œufs mimosas. Eh oui, Léo se trouve en fait, être allergique aux œufs !


"Je me rappelle de chaque détail de cette journée qui était loin d’être facile"

 

Léo a poursuivi la compétition jusqu’au bout et bien qu’il n’ait pas remporté le concours, il est particulièrement fier de cette expérience. Le concours lui a d’ailleurs permis de dégoter une opportunité professionnelle en or : Un stage avec le chef parrain à l’Elysée.

 

Le parcours professionnel de Léo

Léo a postulé au Ritz et à l’Elysée pour son stage. Coup de maître, les deux restaurants ont accepté sa candidature ! Il a ainsi pu travailler successivement un mois à l’Elysée puis un mois au Ritz.


Et ce n’est pas tout ! Léo a également effectué un stage à Rolland Garros. Et si c’était un stage particulièrement rythmé et rapide, c’était une expérience particulièrement sympathique avec la possibilité d’aller voir des matchs. Quelle chance !


Léo est fier de l’expérience acquise mais aussi des nombreuses rencontres qu'il a faites pendant son parcours. En effet, certaines personnes sont devenues de vrais mentors par la suite. En pleine préparation d’un nouveau concours de cuisine, il a ainsi pu demander l’avis du chef de Rolland Garros avec qui il est resté en contact.

 

Hey Telligo ! Juste un petit message pour vous dire que je kiffe vos colos notamment la cuisine !

Léo et son avis sur les colos Telligo

Léo a fait de nombreuses colos Telligo ! Sa première colonie de vacances était en 2008 soit une histoire de quasiment 10 ans de colos Telligo, avec plus de 25 séjours dont environ 7 colonies thématiques cuisine !
Les colos Telligo, il en fait depuis qu’il est tout petit, ça fait donc un bout de temps, maintenant qu’il approche des 18 ! Pour lui, Telligo c’est un peu de son histoire.


"Vous avez toujours été là, j’ai toujours été là aussi"


Quand on lui demande son avis sur Telligo, il nous parle des souvenirs :
"Je n'ai que de bons souvenirs. Quand on fait une colo, on garde plein de petits souvenirs. Moi, j’en garde de grands, ça reste à vie."


Il avoue même, en souriant être déçu que ça s’arrête.
"Si j’avais pu faire des colos 10 ans de plus, j’aurai fait ces 10 ans"

 

Léo est tellement parti en colo Telligo depuis tout petit que, quand nous lui avons donné la liste de tous les séjours sur lequels il est parti, il y en avait 2-3 dont il ne se souvenait plus du tout !
Mais une chose est sûre : ses meilleurs souvenirs sont sur les séjours à l’étranger. En effet, voyager au-delà des frontières est quelque chose qu’il a toujours adoré.
Il nous dit même :
"A chaque fois que je partais, j’étais le plus heureux."

 

Léo sur la colonie de vacances Conquête de l'Ouest Américain

 

Son séjour préféré, c’est conquête de l’ouest américain. C’était sa première fois aux Etats-Unis en 2014 et il en garde de nombreux souvenirs. Il est d’ailleurs encore en contact avec des anims et des colons. Il nous la décrit comme :

"La plus belle colo, des gens au top, des anims plus qu’au top, les meilleurs anims que j’ai eu !"


Imaginez un décor de rêve aux Etats-Unis, un ponton, un parc d’attraction, un groupe de jeunes se dirigeant vers le bout du ponton pour un pique-nique… En fond sonore, un homme jouant la chanson Alléluia à la guitare… Non, vous n’êtes pas dans un film ! Mais face à un moment mémorable vécu par Léopendant son voyage aux Etats-Unis  !


"Mention spéciale à Nico qui était un des anims durant la colo conquête de l’ouest : aujourd’hui c’est le meilleur anim qu’on puisse trouver dans toutes les colos du monde. C’est un animateur qui n’a pas peur de faire le fou : voilà il se déguise, il chante des chansons."

 

Sinon, avant les USA, ses colonies de vacances préférées étaient… Oui Chef !  Et il est parti à de nombreuses reprises sur ce séjour !
"A chaque fois que je partais je me disais cette colo elle était bien, mais au final oui chef, c’était le top du top et maintenant je comprends pourquoi."

 

Nous avons demandé à Léo s’il avait déjà eu l’occasion de tester d’autres organismes, ce à quoi il a répondu :
"Bien sûre que non, je ne changerai pas parce que je pense que : Quand on est bien quelque part... pourquoi changer ?  Ça s’est toujours bien passé, j’en garde toujours de très bons souvenirs... Pourquoi quitter cet organisme ?"


Il nous dit avoir tout de suite accroché avec Telligo parce que la première fois qu’il est parti, il a trouvé les animateurs sympas et le programme prévu bien respecté.
"J’ai demandé à ma mère de repartir, et je suis reparti. Et voilà j’ai un beau palmarès et si je pouvais, je recommencerais cette histoire."


Si Léo partait en colo c’était avant tout pour rencontrer de nouvelles personnes, car c’est un vrai besoin pour lui. Et puis, il avoue qu’il aime beaucoup parler aussi (même trop *rires*).

"Je me souviens des petites fiches avec nos noms nos adresses et nos numéros de téléphones qu’on faisait, et parfois j’en retrouve quand je fais le ménage."

 

Léo en colo Telligo à l'étranger


La magie des colos

Lorsque nous demandons à Léo ce qu’il donnerait comme avis sur le fait de partir en colo à des parents, il nous parle tout de suite de la magie des colos :
Les premières fois, les plus jeunes vont partir en pleurant parce qu’ils sont effrayés par l'idée de perdre leur parents une semaine ou deux. Mais, ils pleureront aussi en repartant parce qu’ils souhaiteront rester et ne plus retourner chez leurs parents.
"C’est ça la magie des colos c’est qu'on préférerait rester parce qu’on voudrait que ça dure plus longtemps."

 

Mention spéciale à sa mère :
"Sans elle toute cette histoire n’aurait pas été possible."
Léo a tenu à remercier sa mère pour tous ces séjours. Sans elle, il n’aurait jamais fait ces colos, il n’aurait peut-être pas été cuisinier, il ne compterait pas autant d’amis, il n’aurait jamais été à l’Elysée, ni au Ritz ou à Roland-Garros...


Et pour la suite ?

Léo est confiant, et préfère saisir les opportunités au fur et à mesure, plutôt que de se lancer dans des promesses inutiles.
"Après, seul l’avenir me le dira. J’irai là où le vent me mène. Ca ne sert à rien de dire quelque chose qu’on ne fait pas, donc je préfère ne rien dire et voir où je veux aller bientôt."


Nous verrions bien Léo chef étoilé ! Et Léo avoue qu’il aimerait bien car il espère aller le plus loin possible, passer le concours du meilleur apprenti de France et essayer de l’avoir. Mais, tout ça dépendra, de là où le vent le mènera

 

 

Nos modes de paiement