Actualités

L'interview de la directrice de séjours voyages

12/10/2021

L'interview d'Ornella Milleliri

Ornella a fait ses premiers pas dans l’animation en tant que bénévole au sein d’une structur associative, avant de se professionnaliser en passant son BAFA*. Elle a commencé à travailler chez Telligo en 2015 comme animatrice séjours à l’étranger. Passionnée par le lien qu’elle développe avec les ados, elle décide de passer son BAFD** et devient directrice de séjours.

  

 

pourquoi as-tu choisi telligo comme organisme de colos
pour travailler en tant que directrice de sé jour ?

J’ai choisi Telligo pour la grande variété de colos que l’organisme
propose : thématiques, sportives, linguistiques, voyages à
l’international. Mais aussi parce que la tranche d’âge se limite aux
pré-ados et ados, que j’affectionne particulièrement. J’ai également
été séduite par la formation des équipes chez Telligo. On sent que les
choses sont bien structurées, il y a une idée de passation entre les
anciens et les nouveaux directeurs, un échange de pratiques, c’est ce
qui m’a plu.

qu’est-ce que tu valorises / mets en avant sur un séjour
de vacances ?

Le lien avec les jeunes ! J’ai tendance à penser que ce sont des séjours
qui peuvent marquer les jeunes à vie, donc je privilégie la découverte
culturelle, le développement de l’esprit critique, je les encourage à
avoir des échanges entre eux et avec l’équipe encadrante. Un séjour de
vacances représente une formidable opportunité pour apprendre à se
décentrer et à sortir de son cadre.

c’est quoi une bonne équipe d’animation pour toi ?

C’est une équipe qui a un discours cohérent, qui a pris le temps de
préparer son séjour en s’assurant que chacun œuvre dans la même
dynamique, et qu’il y a une solidarité dans l’équipe. C’est une équipe qui
peut s’adapter aux situations, aux besoins des jeunes, à leur rythme,

qui peut entendre aussi que parfois les jeunes veulent faire autrement.
C’est une équipe qui est très attentive à ce que les jeunes sont en train
de vivre dans le séjour, mais aussi dans leurs relations entre eux. C’est
une équipe qui va favoriser des temps pour créer des interactions au
sein du groupe.

raconte une journée de colo que tu vis au quotidien ?

C’est une question difficile parce qu’aucune journée ne ressemble
à une autre. Quand cela est possible, on essaye de faire des réveils
échelonnés en fonction des besoins des jeunes et d’avoir un temps
d’échange avec eux au petit-déjeuner pour préparer les activités
prévues de la journée. Selon le programme, on part à la journée soit
on prévoit d’alterner en demi-journée, des activités plutôt culturelles
ou plutôt sportives, afin qu’il y ait un équilibre dans l’ensemble.Puis,
place à des temps de détente, de baignade, de grands jeux. On va leur
proposer des activités qui vont les mettre en contact avec les gens, qui
vont les forcer à aller découvrir des endroits où ils n’auraient jamais été
en temps normal, les pousser à découvrir par eux-mêmes. En fin de
journée, vient le temps des douches et de la préparation du repas selon
l’endroit où l’on se trouve. En camping par exemple, on fait ensemble la
liste des courses et on cuisine tous ensemble. Enfin, le soir est dédié au
temps de veillée, un temps beaucoup plus ludique.

qu'est-ce qui t'attire dans les séjours voyages ?
pourquoi ce choix ?

C’est une occasion formidable pour nous de voyager, de se rendre
dans des destinations où on ne pourrait certainement pas aller
autrement. Ce qui m’a attirée dans les séjours voyages, c’est le panel
de destinations très vaste et l’idée que l’on va essayer de tirer le plus
possible d’avantages de cette destination. Cela offre la possibilité de
faire plein de petits groupes en fonction des souhaits des jeunes, on
découvre des destinations très différentes, de nouvelles cultures. On
leur donne le goût du voyage, on est amené à rencontrer parfois des
situations inhabituelles telles que dormir en camping, et c’est très
intéressant de les voir en dehors de leur cadre, ce sont des moments
très riches, très intenses humainement parlant.

quels sont les ingrédients d'un séjour réussi ?

C’est un séjour où il y a une petite émotion quand on se quitte à la fin.
Je ne dirais pas que le but c’est de pleurer, mais presque ! C’est un
séjour où on a pu sentir une cohésion de groupe, dans la mesure du
possible parce que ce sont des ados et il est logique qu’il y ait aussi des
sous-groupes dans le groupe. Un séjour réussi, c’est aussi quand les
jeunes nous font des retours positifs, tant sur le lien qu’on a tissé avec
eux que dans les activités qu’on leur a proposées. Lorsque, des années
plus tard, certains jeunes prennent de nos nouvelles, nous envoient des
photos, des souvenirs, et que nous avons encore un lien avec, c’est le
bonheur. Le summum de la réussite, c’est quand un jeune nous dit qu’il
veut devenir animateur à son tour !

qu'est-ce que tu dirais à un parent qui hésite
à inscrire son enfant en séjour voyage ?

Je dirais que c’est l’occasion pour ce jeune-là de sortir un peu de sa
zone de confort, que nos équipes ont le souci du bien-être des jeunes
et ce sont de petits groupes donc on a la possibilité de les rassurer,
d’être à leur écoute. Les réticences sont souvent liées au fait que ce
soit un séjour à l’étranger mais on a l’habitude, on a des moyens de
communiquer avec les parents, notamment via le blog. C’est aussi une
opportunité unique pour les jeunes de découvrir des choses qu’ils ne
découvriraient pas de la même façon en compagnie de leurs amis ou
de leur famille. Ce sont des séjours qui vont les marquer à vie donc ce
serait dommage de passer à côté !

qu'est-ce que tu dirais à un jeune qui hésite
à partir en séjour voyage ?

Qu’il nous fasse confiance car nous sommes des équipes réellement
motivées et formées pour ça, qu’il est normal d’avoir peur mais que l’on
sait où on va, que les équipes ont l’habitude de voyager, de préparer les
destinations, les itinéraires. Beaucoup de jeunes sont passés par là et
la petite appréhension du début est très vite dissipée. C’est quand on a
entre 15 et 18 ans qu’il faut faire ça ! Avoir la chance de pouvoir partir
à l’étranger quand on est ado, c’est un vrai privilège alors il ne faut pas
hésiter !

quel est ton plus beau souvenir de séjour ?

J’en ai beaucoup trop ! Il y a des souvenirs liés à la destination comme
des sessions surf à Hawaï ou en Australie, visiter la maison de
Nelson Mandela, admirer des couchers de soleil magnifiques...c’est
exceptionnel en termes de paysages. Mais plus que la destination ou
l’environnement, c’est ce que l’on vit avec les jeunes qui est marquant.
Par exemple, j’ai un souvenir de mon séjour en Croatie en 2016, on s’est
posés avec les jeunes sur la plage et c’était une soirée confidences, on
a sorti une guitare, il y en a un qui a chanté. Ce sont des moments très
simples durant lesquels la notion de partage avec les jeunes domine.

qu'est-ce qu'on ne retrouve qu'en séjour de vacances ?
qu'est-ce qui rend ces moments uniques ?

L’ambiance, les rires, le partage, la solidarité, la vie en collectivité. Je
ne vis pas du tout les mêmes émotions si je pars avec ma famille ou
des amis que si je pars avec des jeunes. Certes, c’est plus difficile, ça
demande une logistique, c’est plus fatigant aussi parce qu’on doit avoir
tout le temps l’œil sur le groupe, mais il y a des émotions qu’on partage
ensemble, des moments qu’on ne vivrait pas dans d’autres situations.
Le côté groupe qui rend ces moments uniques et intenses.

ses séjours :

Croisière Grèce, Sri Lanka, Australie, Croatie, Parfum d’Asie, Tokyo,
Hawaï, Afrique du Sud, Zanzibar, Maroc.

 

 

 

 

L'interview du directeur de séjours sportifs

11/10/2021

L'interview de Jérémy Jérémy Girard a 28 ans. Il est directeur de…

OFFRE LAST MINUTE

01/06/2021

Jusqu'à -20%* sur nos colos d'été avec le code Vacances2021   L'été…

Résultats - Jeu concours Dessine-moi des vacances

10/05/2021

  Les heureux gagnants tirés au sort sont : - Pour la colonie de vacances pour 2 personnes : …