(Un nouveau défi pour Scotland Yard) La réputation de la police britannique, New Scotland Yard, n’est plus à faire. Si son image est celle de la civilité et de la courtoisie, c’est aussi celle… de l’efficacité ! Les techniques de la police scientifique qu’elle emploie aujourd’hui lui auraient peut-être permis de démasquer le sinistre Jack l’Eventreur en 1888, dont tu vas suivre la trace lors d’une palpitante visite, à Londres ! Fan de la série « Les Experts », intègre notre école de police et mène l’enquête avec nous !

Les ateliers de langue

Jack the Ripper

Si l’expression de « serial killer » n’est apparue qu’assez récemment, le plus célèbre d’entre eux est sans doute celui qu’on surnomme « Jack L’Eventreur » (en Anglais, « Jack the Ripper »). Il a sévi à Whitechapel, un quartier populaire de Londres, en 1888, et n’a commis « que » cinq meurtres. Mais il doit sa notoriété au fait qu’il n’a jamais été démasqué ! Etait-ce un scientifique ? Il découpait en effet ses victimes avec une rigueur et une compétence qui ont porté de nombreux observateurs à affirmer qu'il devait être chirurgien. Nous étudierons les différentes thèses envisagées et tu exposeras les raisons qui t’en font privilégier une. Nous ne manquerons pas, non plus, de visionner le film « From Hell », avec Johnny Depp, qui en donne une interprétation… Mais tu vas aussi… suivre les traces de Jack l’Eventreur sur les lieux mêmes de ses crimes (voir § « La visite »)

Forensics, balllistics, fingerprints and Co.

La police scientifique, ce n’est évidemment pas une science, mais un ensemble de disciplines, très différentes les unes des autres, qui concourent à la recherche de la vérité : médecine légale, balistique, graphologie, entomologie, anthropométrie, psychologie… Cet atelier va te donner un rapide aperçu de ce que chacune apporte, et d’en simuler l’utilisation par un jeu de rôle plein de suspense : car un (faux) crime a été commis sur le centre, et il faudra l’élucider avant la fin du séjour ! Peut-être commencerez-vous par étudier comment on prélève et comment on analyse le fameux ADN (attention, il ne s’agira tout de même pas d’en prélever et d’en analyser pour de bon, nous ne sommes pas équipés, ni là pour cela !)? C’est en effet un britannique, Alec Jeffreys, qui a utilisé le premier l’empreinte génétique dans une enquête, en 1985. Tu verras que les enquêteurs ne disposent pas d’un temps illimité pour obtenir un résultat probant, et tu te demanderas ce que dit l’ADN si tes suspects… sont de vrais jumeaux ! Evidemment, tu rechercheras, sur la scène de crime, tous les indices qu’aurait pu laisser le coupable. Tout d’abord, s’il s’est montré peu précautionneux, ses empreintes digitales : leur étude s’appelle la dactyloscopie. Ensuite, place à la (fausse) autopsie du corps de la victime. Que viendrait faire ici l’entomologie, c'est-à-dire l’étude des insectes, une discipline plutôt champêtre a priori ? Très simple… et peu ragoûtant : les insectes qui y auront élu domicile depuis le décès aident à dater le moment de la mort ! Strangulation, noyade, poison, coups, chute ? C’est le spécialiste en médecine légale – une discipline dont le premier traité date de 1248 ! - qui le dira ! Si une arme à feu a causé la mort, il faudra faire appel à la balistique pour déterminer d’où venait la balle ou identifier l’arme. Et si un “corbeau” a envoyé une lettre de dénonciation ou de revendication, quelques connaissances en graphologie te seront fort utiles – mais tu verras que ce n’est pas vraiment une science exacte ! Enfin, si tu soupçonnes un “serial killer” d’être l’auteur du crime, les “profilers” entreront en action : ils définiront son profil psychologique pour tenter de l’identifier… puis de le coincer !

Inside "CSI"

Tu connais certainement la série américaine “CSI – Crime Scene Investigation”, diffusée en France sous le titre “Les Experts” ? Nous allons en visionner des épisodes qui illustrent des techniques différentes et mettent les enquêteurs face aux scènes de crime les plus mystérieuses et les plus difficiles à élucider. Tu pourras aussi, si tu le souhaites, utiliser avec tes camarades l’un des exemplaires du jeu de société qui en est tiré, que nous aurons apporté...

La visite

On the trail of Jack the Ripper…

Nous finirons le séjour par une nuit à Londres (en auberge de jeunesse) qui nous permettra de faire une visite guidée particulièrement… impressionnantes ! Alors que la nuit commencera à tomber et les ombres à s’allonger, nous allons en effet plonger dans les rues tortueuses du quartier de Whitechapel, pour suivre la piste sanglante de Jack l’Eventreur… Au milieu des formes menaçantes, nous allons visiter et inspecter chaque lieu de crime… Nous verrons ainsi, entre autres, la porte sur lequel le seul indice a été découvert, le mur sur lequel un sinistre message a été griffonné, et l’impressionnante construction où la dernière victime avait tenté de trouver refuge…


INFOS PRATIQUES

LES DISPONIBILITÉS

Il n'y a aucun séjour de prévu pour cette colonie.

LES AVIS Plus d'avis

Famille T. de Eysines, le 16/08/2010

Fantastique aventure mon fils a joué le jeu de l'aventure en langue anglaise,il a progressé de façon remarquable Encadrement très sérieux merci

Famille B. de Nyons, le 05/08/2010

Wendy a été ravie de son séjour , elle compte bien repartir l'été prochain !

Famille T. de EYSINES, le 01/04/2010

TRES BON SEJOUR ET ENCADREMENT KILIAN A PROGRESSE A L'ORAL DE FACON ETONNANTE BRAVO POUR L'ENCADREMENT ET LA LOGISTIQUE DE CE SEJOUR NOUS ESSAYERONS DE FAIRE PROFITER SA SOEUR D'UN SEJOUR LINGUISTIQUE AVEC VOTRE ORGANISME MERCI

Nos modes de paiement

Nous soutenons